Notre plateforme dédiée à la vente en ligne de viandes est en cours de développement. En savoir plus sur Maison Labonne

Elevage et alimentation du porc

Maison LABONNE - Modifié le jeudi 12 novembre

L’élevage du porc en France comme en Auvergne présente diverses réalités selon les régions. Par exemple, la France est le pays qui produit le plus faible taux de porcs dans toute l’Europe. C’est une filière ayant pris corps en Auvergne au cours du 13ème siècle et depuis, elle a connu beaucoup d’évolutions. Voici ce qu’il faut savoir sur l’élevage du porc en France et en Auvergne.

Quels sont les systèmes d’élevages en Europe ? 

Trois différents systèmes d’élevage sont utilisés en France s’agissant des porcs : l’élevage en plein air, en caillebotis et en bâtiment sur paille. Le mode d’élevage varie d’un éleveur à un autre et ces derniers effectuent le choix du mode convenable en fonction du climat de la région, du nombre de personnes, de la surface de la ferme et de son ancienneté. Il leur est également possible de combiner deux types d’élevages à savoir sur paille et sur caillebotis, soit en bâtiment avec possibilité pour les animaux d’accéder à l’extérieur. 

 

L’élevage en plein air

Les porcs sont élevés en plein air comme l’indique le nom de ce type d’élevage. Ces derniers étant très sensibles à la chaleur comme au froid, il est important de les préserver efficacement. C’est pour cela que les éleveurs construisent des abris en paille disposant de toiture en tôle. Des clôtures sont également installées pour protéger les porcs contre les animaux sauvages. Pour ce type d’élevage, une grande surface de terre est nécessaire.  

 

L’élevage en bâtiment sur caillebotis

Dans ce type d’élevage, les animaux sont gardés dans un bâtiment avec sol ajouré encore appelé caillebotis. Il s’agit d’un sol ayant pour but de permettre que l’eau de lavage des animaux et les déjections animales soient rapidement évacuées dans les fosses à lisier construites tout juste en bas desdits bâtiments. La propriété doit être de mise en matière d’élevage de porc alors, ce type d’élevage répond aux besoins de l’animal. En Europe, c’est une forme d’élevage qui est très répandue et utilisée à une hauteur de 95% pour les porcs en France. 

 

L’élevage en bâtiment sur litière

Presque pareil à l’élevage en bâtiment sur caillebotis, l’élevage en bâtiment sur litière s’effectue également en bâtiment mais avec des sols en bétons et recouverts de litière faite de paille mélangé à des copeaux de bois ou de la sciure. Il faut non seulement une main d’œuvre considérable pour le travail mais aussi un stock suffisant de paille.

 

Quel est le taux d’élevage du porc en France ?

Les fermes sont gérées par des familles elles-mêmes et souvent transmises de génération en génération. Un très grand avantage pour les exploitations françaises. Comparativement aux autres villes européennes, la France compte une moyenne de 4 700 porcs environ produits en une année. Dans la filière du porc en France, on peut compter au moins 2 à 3 personnes s’occupant d’une ferme spécialisée dans l’élevage de porc. Ils peuvent ainsi fournir environ 200 porcs et truies. 

 

Conditions d’élevage des porcs en Auvergne 

En Auvergne, l’élevage s’effectue beaucoup plus en plein air qu’importe la saison. Ceci n’empêche le fait qu’ils soient élevés dans les conditions requises pour une qualité de viande saine. Avec une alimentation constituée de végétaux, de minéraux et de vitamines, les porcs consomment les protéines végétales à une hauteur de 75% et le complément se fait avec les minéraux et les vitamines.

 

Les informations de derniere fraîcheur